Archives de catégorie : Non classé

lou sarda au 44 kléber

Lou Sarda est photographe. Après une carrière de comédienne passée entre Paris et Londres, elle se lance par hasard dans la photographie, art dont elle tombe amoureuse au cours d’un voyage à Tokyo. Douce, entière et intelligente, Lou prend soin de donner vie au monde imaginaire d’une petite fille qui fut très rêveuse, et épate n’importe qui croise son passage. Rencontre avec une passionnée dont la créativité n’est pas prête de s’épuiser.

Cliquez pour renseignements complémentaires

retour à la biographie

Hauts Fourneaux de Belval

Une photographie n’est que la mise en mémoire d’une portion de temps incroyablement furtive, et qui fige définitivement un moment de vie, un extrait de spectacle ou de concert, un clin d’œil lors d’un voyage ou l’instantané d’un événement.

Très sensible au spectacle permanent que nous offrent les sociétés, J’aime à en extraire des images qui me touchent, comme autant de témoignages sur la réalité de nos sociétés et des messages qu’elles contiennent

Cliquez pour renseignements complémentaires

retour à la biographie

URBAN FACES

Une photographie n’est que la mise en mémoire d’une portion de temps incroyablement furtive, et qui fige définitivement un moment de vie, un extrait de spectacle ou de concert, un clin d’œil lors d’un voyage ou l’instantané d’un événement.

Très sensible au spectacle permanent que nous offrent les sociétés, J’aime à en extraire des images qui me touchent, comme autant de témoignages sur la réalité de nos sociétés et des messages qu’elles contiennent.

Le Graffiti urbain est un mode d’expression libre, porteur de ces messages et d’une superbe beauté

.

Cliquez pour renseignements complémentaires

retour à la biographie

Philippe Forestier-Paysages torturés

Seuls les artistes réinventent la lumière en s’appropriant l’éclairage qu’elle offre aux paysages, aux choses et aux êtres.

A contempler l’œuvre de Philippe Forestier, on comprend qu’il n’y pas là des images, au sens où on en est abreuvé aujourd’hui, mais l’occasion unique d’un voyage auquel il nous convie. Il y a ces ciels qui vous écrasent, ces lignes de fuite qui poussent à l’abandon, cet éclat que seul le noir peut offrir, la matière qui affleure et ces corps sculptés au plus profond de notre désir d’en partager l’envie.

Ici, rien n’est triste mais tout est majesté. Il serait fou de refuser un royaume.

Cliquez pour commande et renseignements complémentaires

retour à la biographie

Philippe FORESTIER-Nus tourmentés

Seuls les artistes réinventent la lumière en s’appropriant l’éclairage qu’elle offre aux paysages, aux choses et aux êtres.
A contempler l’œuvre de Philippe Forestier, on comprend qu’il n’y pas là des images, au sens où on en est abreuvé aujourd’hui, mais l’occasion unique d’un voyage auquel il nous convie. Il y a ces ciels qui vous écrasent, ces lignes de fuite qui poussent à l’abandon, cet éclat que seul le noir peut offrir, la matière qui affleure et ces corps sculptés au plus profond de notre désir d’en partager l’envie.
Ici, rien n’est triste mais tout est majesté. Il serait fou de refuser un royaume.

Cliquez pour commande et renseignements complémentaires

retour à la biographie

Philippe FORESTIER-Cimetières de bateaux

Fasciné par les lieux à l’abandon, Philippe Forestier photographie les cimetières de bateaux depuis toujours. À saisir les épaves pour réveiller leurs coques écaillées par le temps, à redessiner à sa manière leur substance engloutie, ce grand pêcheur d’images nous donne à contempler l’obscénité de leur agonisante beauté. Cet artiste d’exception réinvente l’hommage à la mer. Entrez dans son journal intime, il captera votre regard. Il en a l’art et la matière.

Cliquez pour renseignements complémentaires

retour à la biographie