Re Emerging Dimension

Galerie Guigon, Paris du 11 au 22 septembre 2013 de 12h à 19h

RED (Re Emerging Dimension) by STEPHANE FEDOROWSKY – Vernissage mardi 10 septembre À partir de 18H

Clotilde Scordia est heureuse de présenter la nouvelle série de photographies argentiques de l’artiste français Stéphane Fedorowsky au sein de la Galerie Guigon. Après avoir exposé ses deux derniers contes photographiques, Ille était une fois soi… au cinéma mk2 bibliothèque François-Mitterrand et L’Emouvantail à la Galerie Chapon, Stéphane Fedorowsky associe son univers à celui des grands maîtres du cinéma du début du siècle pour créer : Red (Re-Emerging-Dimension)

Du cinéma du début du XXè siècle à la photographie contemporaine

A travers ce nouveau projet, Stéphane Fedorowsky explore et se réapproprie des personnages et scènes mythiques qui ont marquées l’histoire du cinéma du XXème siècle. L’association, le couplage, le découpage d’images anciennes et de ses dernières photographies réalisées en 2013 en France, en Angleterre, en Thaïlande et aux USA amènent une lecture moderne en plongeant le spectateur dans une mise en scène intemporelle. La Mythologie, le Cinéma, le Symbolisme sont pour lui de réelles sources d’inspiration. Il réalise ainsi des portraits, écrit des histoires, révèle des personnages en mettant en lumière l’individu avec l’idée, précise-t-il, qu’ « en chacun de nous se cache le personnage d’un instant ». Ce metteur en scène de l’être et des êtres recherche ainsi la rencontre avec cette partie de soi jusqu’alors inexplorée et invite à voyager dans l’univers cinématographique de sa dernière exposition.

L’importance de la technique : argentique et chambre noire

Stéphane Fedorowsky explore l’univers de la photographie argentique noire & blanc depuis plus d’une dizaine d’années. Ce procédé lui permet de jouer avec les techniques de développement en chambre noire (solarisation/superposition/surimpression/jeux de chimie/rayographie) et de faire naître dans chaque tirage cette atmosphère intemporelle qui constitue la base de son travail. Pour Stéphane Fedorowsky, le développement d’une photo n’a qu’une seule finalité : la rendre « image » à mi-chemin entre le dessin et l’iconographie, qu’il obtient par un subtil mélange d’effets et de textures. Chaque photo est développée en chambre noire et fait appel à différentes techniques de montage qui donnent aux choses et aux êtres une existence privilégiée. Une touche de peinture rouge est ensuite appliquée et vient réveiller le passé. Le mélange subtil d’effets et de procédés révèlent une photo singulière et vivante faisant place à un nouvel acte où l’on pourrait dire à nouveau : »Action » !!!

L’exposition

Elle se compose de 30 images d’un format de 120x80cm. (Tirages argentiques, contre collage sur aluminium + châssis) Bien que tirée à 7 exemplaires, chaque photo est une pièce unique due à l’application singulière de peinture sur chacune d’entre elle.

Pour aller plus loin…

Le making off de son dernier conte photographique L’émouvantail à la Galerie Chapon (accessible en ligne : http://www.youtube.com/watch?v=nJ7uWmS0FBM permet de mieux comprendre sa technique, tout autant que l’importance de la mise en scène et de la narration dans son oeuvre. Ce conte est aussi le premier livre d’art numérique enrichi d’une bande son originale synchronisée à la vitesse de lecture disponible dans l’ITunes store : https://itunes.apple.com/fr/book/lemouvantail/id527131852?mt=11 Pour en savoir plus, découvrez son site internet : http://stephanefedorowsky.com/ Rubrique Parcours
Un évènement en partenariat avec Arts Factory : http://www.arts-­factory.fr